10 rue du bain aux plantes, 67000 Strasbourg
06 45 96 99 98
info@indoor-sante.fr

Auteur/autrice : Indoor Santé

Une activité physique encadrée, adaptée et personnalisée pour votre santé

Les cardiopathies : Définition et constat

Les cardiopathies représentent une grande partie des maladies cardio-vasculaires dans leur ensemble. Il s’agit de la première cause de mortalité dans le monde…

TEMOIGNAGE SCLEROSE EN PLAQUES

J’ai été diagnostiquée le 6 avril 2018. C’est pas super joli comme nom « sclérose en plaques » alors, moi, je l’appelle Rose.

LA SCLÉROSE EN PLAQUES : QU’EST-CE QUE C’EST ?

La sclérose en plaque est une maladie caractérisée par une atteinte neurodégénérative auto-immune (atteinte et détérioration du système nerveux par le système immunitaire), induisant des troubles fonctionnels variables dont les principaux sont moteurs, cognitifs, affectifs et visuels. Différents traitements existent et visent à permettre à la personne de conserver son autonomie. Parmi les traitements mis en avant, de nombreuses études démontrent les bénéfices des activités physiques dans le cadre d’une limitation des symptômes et d’une augmentation globale de la qualité de vie de la personne. La pratique d’une activité régulière et régulée permet l’amélioration des capacités cardio-respiratoires, une augmentation des capacités coordinatives et d’équilibre, de force et d’endurance musculaire, une diminution de la sensation de fatigue liée à la maladie et une facilitation des adaptations nerveuses, limitant les impacts neurodégénératifs.

Activité physique et prise en charge post-covid

En décembre 2019, le premier cas de nouveau coronavirus 2019 (COVID-19) a été confirmé à Wuhan, province du Hubei (Chine)

Les bénéfices de l’activité physique en prévention et en traitement de la maladie de Parkinson

La maladie de parkinson est définie comme une maladie neurodégénérative, témoignant d’une atteinte du système neuronal. Cette affection touche le système nerveux et particulièrement les neurones dopaminergiques, neurones produisant de la dopamine.

L’activité physique en guise de traitement non médicamenteux dans la maladie de Parkinson : Introduction à la maladie

La maladie de parkinson est souvent connue de tous en raison du nombre de personnes touchées en France. En effet, elle est la seconde maladie neurodégénérative la plus fréquente et concerne entre 100 000 et 120 000 personnes (Inserm), et affecte majoritairement un public senior (plus de 60 ans).

Le rôle de l’activité physique adaptée face à l’obésité et ses troubles associés

L’activité physique adaptée représente un moyen thérapeutique non-médicamenteux concernant la prise en charge de l’obésité et de ses comorbidités associées..

Les bénéfices de l’activité physique sur l’obésité

L’obésité est définie par l’OMS comme une accumulation excessive d’amas graisseux pouvant nuire à la santé. Cette situation est matérialisée par un Indice de Masse Corporelle, (indice permettant d’estimer la corpulence d’une personne) supérieur à 30. Elle est catégorisée comme une maladie chronique, en raison des comorbidités et risques associés qu’elle induit. Elle favorise l’apparition de troubles cardiovasculaires, musculo-squelettiques, de cancers, de diabètes ce qui réduit considérablement l’espérance et la qualité de vie.

Le rôle de la hausse du métabolisme de base dans la perte de poids chez des sujets pratiquant une activité physique régulière

Notre corps, même au repos, consomme de l’énergie afin d’assurer les fonctions vitales de notre organisme : c’est ce qu’on appelle le métabolisme de base.

Public sénior : Définition et constat

Dans le domaine de la santé on considère une personne comme senior à partir de 60 ans(OMS). Aujourd’hui, les personnes âgées de plus de 60 ans représentent 1/4 de la population et pourraient en représenter 1/3 en 2040. Si l’espérance de vie en France après 50 ans s’avère la plus élevée de l’UE chez les femmes (37,4 ans vs 34,9 ans en 2014 dans l’UE ; gain de 2 ans en 10 ans), le nombre d’années vécues en bonne santé reste inférieur à celui de plusieurs pays.