10 rue du bain aux plantes, 67000 Strasbourg
06 45 96 99 98
info@indoor-sante.fr

Le rôle de l’activité physique adaptée face à l’obésité et ses troubles associés

Une activité physique encadrée, adaptée et personnalisée pour votre santé

Le rôle de l’activité physique adaptée face à l’obésité et ses troubles associés

L’activité physique adaptée représente un moyen thérapeutique non-médicamenteux concernant la prise en charge de l’obésité et de ses comorbidités associées. Pour améliorer sa qualité de vie et induire des bénéfices santé, il est préconisé d’adopter un comportement actif. Les activités physiques de type utilitaire favorisent la mise en mouvement au quotidien, notamment par  des déplacements (marche, vélo), des postures (debout) et des activités domestiques (ménage, jardinage etc.) Au-delà de cette activité, plusieurs études montrent l’importance d’une activité physique encadrée et adaptée, supplémentaire aux activités du quotidien pour optimiser les bénéfices santé neuromusculaires, cardiovasculaires, respiratoires et hormonaux.  

–        Bénéfices psychologiques : Les personnes en situation d’obésité peuvent présenter une baisse de l’estime de soi, des dépressions chroniques, de l’anxiété. L’activité physique participe à l’acceptation de soi, induit la sécrétion d’hormones “du plaisir” (dopamine et endorphine), favorise le lien social et améliore la représentation de son schéma corporel. 

–         Bénéfices cardio-respiratoires : L’obésité provoque parfois des affections respiratoires, à l’effort ou au repos en raison d’une diminution des capacités pulmonaires. Ce qui favorise l’apparition de troubles respiratoires associés comme l’apnée du sommeil, l’asthme, la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive). L’activité physique est efficace dans la prévention et le traitement de ces affections et en diminue les incidences, en partie suite à une diminution de la surcharge pondérale.

–         Bénéfices cardiovasculaires : Les affections cardiovasculaires (1ère cause de mortalité en France) sont quasi systématiques chez une population obèse. Ces derniers présentent le plus souvent des hypertensions artérielles, des insuffisances cardiaques et des troubles du rythme cardiaque. La pratique d’une activité physique est reconnue en prévention et en traitement pour une large palette d’événements cardiovasculaires.

–         Bénéfices chronobiologiques : Différents travaux de recherche mettent en avant la prévalence à l’obésité en raison de troubles de l’horloge interne. L’activité physique permet de synchroniser ces paramètres biologiques en régulant les sécrétions hormonale et en participant à l’amélioration de la qualité du sommeil par la régulation des cycles circadiens.

–        Bénéfices métaboliques :  Les personnes en situation d’obésité présentent une prévalence au diabète 7 fois supérieure à un individu de corpulence moyenne. L’activité physique permet ainsi de limiter les risques de développer un diabète de type II (insulino-résistance) et dans le cas d’un diabète, elle favorise la captation musculaire du glucose et diminue ainsi ses incidences négatives sur l’organisme.

–         Bénéfices ostéoarticulaires : Les personnes en situation d’obésité présentent également une prévalence à l’arthrose et particulièrement à l’arthrose du genou (gonarthrose), ainsi qu’aux lombalgies. Une diminution de la surcharge pondérale et une augmentation du tonus musculaire par l’activité physique permettent de diminuer les troubles musculo squelettiques.

2 réponses

  1. Schmidt dit :

    Comment faire pour s incrire un courrier du medecin operee by pass mai 2018 perte 35kg et la reprise depuis 1 an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *